Le confinement par l’administration de Kedge

Cette nuit j’ai fait un étrange rêve. Dans ce rêve, différents membres du corps administratif de l’école se confient à moi, kedgeur désœuvré, pour me raconter leur activité durant leur confinement. Cela peut sembler absurde, heureusement tout cela n’était qu’un rêve. Voici leurs témoignages.

Le Learning By Doing : « Au LBD, nous prenons la situation comme un nouveau défi, mais également comme une opportunité pour prouver la pro-activité de nos élèves malgré le confinement. Et ces efforts ont été couronnés de succès, à l’image de la brillante performance de la délégation bordelaise au concours de mandala lors du défi #ChallengeAtHome, ce qui a suscité beaucoup de fierté chez les accompagnateurs et démontre une nouvelle fois la rayonnance de notre belle école. »

La communication : « Finalement, notre boulot ne change pas tant que ça par rapport à d’habitude : faire penser au grand public que nos élèves sont studieux et qu’ils suivent des cours de qualité. Pour cela, nous avons imaginé un concept des plus ingénieux, à savoir demander aux Kedgers d’envoyer une photo de leur liste de courses, mais affichée sur un tableau Excel à l’écran de leur MacBook air. Tout ça pour faire penser que nos étudiants suivent en réalité leur cours de supply chain ! XPTDR on vous a bien eus hahaha 😉. Sinon vous pourrez suivre les ateliers fitness du PC sécurité sur TikTok. »

Le Pôle langues : « Malheureusement, le confinement a interrompu un projet essentiel pour le pôle langue : trouver enfin l’emplacement de notre bureau sur le campus. Selon la rumeur, le bureau du pôle langue serait subtilement dissimulé au recoin d’un escalier entre l’amphi 403 et la salle 1620. Depuis que j’ai pris mes fonctions, les recherches n’ont rien donné et cet endroit reste introuvable pour nous et donc pour tous les étudiants. C’est sans doute la raison pour laquelle nous utilisons le sujet du brevet d’anglais en guise de partiel de LV1 pour les L3. »

La direction des programmes : « Cela va sans dire, ce confinement tombe à point nommé ! Habituellement, nous sommes contraints en cette période de l’année d’animer deux amphis par jour devant une horde de glandus en costume Zara en train de roupiller. Au lieu de ça, nous avons juste à résumer notre discours en une vidéo de 5 minutes et l’envoyer à nos collègues de la propagan… euh de la com ! En voici un extrait : Discover (your portefeuille lol), Decode (le dossier d’inscription de 40 pages, non c’est sérieux ici), Do (le virement trimestriel, oh faut pas non plus déconner), voici notre crédo. Venez à Kedge chers admissibles, nous saurons vous accueillir comme il se doit ! »

Le directeur général ??? : Une fois ces entretiens tous plus enrichissants les uns que les autres terminés, je pensais avoir fait le tour du sujet. Mais soudain, j’aperçois une silhouette évanescente apparaître…AAAAHHHH, VISION D’HORREUR, SERAIT-CE UN DIRECTEUR GENERAL ? UNE ESPÈCE SUPPOSÉE DISPARUE DEPUIS DES SIÈCLES ?

Je me suis réveillé en sursaut, le sang glacé comme si j’avais eu affaire au roi de la nuit. Ouf, tout ceci n’était qu’un stupide rêve. Soyons raisonnables, voir un DG à Kedge ne peut relever que de l’imaginaire.

Le fils de Platon

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :