Après n’avoir obtenu aucune UP, il monte un pro-act nomade aux Capucins

Quelques jours après la publication des résultats d’affectation d’UP, c’est une annonce tonitruante du Career Center ce lundi qui a redonné espoir à la centaine d’élèves désolés par leur résultat. Valérian, brillant membre d’AMS conseil et digne représentant de la jeunesse dorée du quartier des Chartrons, a su rebondir après la désillusion pour valider son expérience à l’international : Monter un pro-act Nomade aux Capucins.

C’est un splendide exemple de persévérance et d’opiniâtreté dont a fait preuve notre junior entrepreneur. Après avoir échoué aux portes des universités les plus prestigieuses du catalogue de Kedge, Valérian a su tirer les enseignements de cette débâcle pour relever un nouveau défi des plus ambitieux. « J’aurais pu choisir la solution de facilité et décrocher un stage dans un banque d’affaire à Genève ou au Luxembourg grâce au réseau de papa, mais il était important pour moi de surmonter cet échec et rebondir vers quelque chose d’encore plus grand. C’est pourquoi je me lance dans l’aventure la plus ambitieuse de ma vie, un véritable voyage en terre inconnue ».

Et quel voyage, c’est à près de deux kilomètres de chez lui que Valérian s’apprête à poser pieds pendant 6 mois, dans le quartier des Capucins pour un dépaysement total. Et notre jeune aventurier compte bien sortir de sa zone de confort et laisser les air-pods et la mini à la maison pour partir simplement avec un sac à dos et une caméra, dans l’optique de réaliser un vlog au plus près des cultures locales. « En plus de vivre au jour le jour avec les populations du coin et de découvrir leur mode de vie, je souhaite partager cette aventure avec les Kedgers pour qui cette terre reste très mystérieuse » nous confie le jeune homme, « je suis très excité à l’idée de visiter les monuments typiques tel que le CROUS, et d’y rencontrer des étudiants de fac, qui est une communauté qui à toujours nourri beaucoup de fantasmes chez les Kedgers ».

Une initiative saluée par l’administration

Si le projet a d’abord suscité quelques méfiances notamment de la part du coach pro-act de Valérian qui doutait de la faisabilité d’un projet jugé trop ambitieux, la volonté sans faille de Valérian à aller au bout de son aventure a ensuite été encouragée et saluée par l’ensemble du corps pédagogique et administratif de l’école. Et celle-ci ne s’est pas privée pour exposer immédiatement au monde entier l’audace de son élève. « Ce Kedger réalise un exploit inédit ! » a-t-on pu lire sur les postes et stories des différents réseaux sociaux. Le réseau alumni parle même de précurseur ! « Nous avons eu des tours du monde à vélo ou des champions Olympiques, mais aujourd’hui nous avons affaire sans aucun doute au projet le plus sensationnel jamais réalisé par un élève d’ESC » nous confie un des coordinateurs du réseau. Même la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, qui a tenu à s’exprimer sur le sujet, s’est dit « fière de la jeunesse étudiante, qui laisse entrevoir un brillant avenir pour notre pays ». Pas de doute, l’initiative de Valérian va laisser des traces dans l’histoire de Kedge, lui qui part déjà favori du prochain trophée des pro-acts.

Le fils de Platon

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :