Bordeaux : Des étudiants de KEDGE volent une orange, l’un d’eux glisse sur une peau de banane

Lundi dernier, vers 11h, trois étudiants de Kedge ont pénétré dans le marché des Capucins avec la vile intention toute kedgienne de commettre un acte inexcusable : le vol d’une orange sur l’étal d’un pauvre maraîcher sans défense. L’un d’eux est en garde à vue. Il étudie à Kedge. K E D G E.

L’histoire aurait de quoi faire sourire si elle n’impliquait pas ces affreux personnages que sont les étudiants de Kedge. En début de matinée, ces étudiants de Kedge ont été aperçus au Bodegon, lieu très fréquenté par les étudiants de l’école située au 680 Cours de la Libération à Talence, puisqu’ils y bénéficient de remises (comme si ces fils à papa n’étaient pas assez riches…). Ce n’est qu’après leur quatrième double-pastis qu’ils décident de commettre ce qu’on appelle aujourd’hui l’« Orange Gate ».

En rentrant au sein du marché, les malfaiteurs, qui, rappelons-le, étudient à Kedge, se dirigent aléatoirement dans les allées, sans doute à la recherche d’alcool. Après quelques minutes de recherche infructueuse, ils s’arrêtent soudainement devant un étal, le fameux étal. Ni une, ni deux, les chenapans de kedgers s’emparent d’une orange. S’engage alors une course-poursuite dantesque dans le marché lorsque l’un des protagonistes de Kedge marche sur une peau de banane et s’écrase lamentablement la gueule. La foule en furie profite alors de cette occasion pour se venger de tous les maux causés par les étudiants de Kedge en le lynchant sauvagement, jusqu’à en oublier les deux autres voleurs, également des étudiants de Kedge, qui sont encore activement recherchés par Interpol.

Le kedger maladroit est, lui, toujours en garde à vue. L’étudiant de Kedge aurait déclaré « Vous êtes fous, c’est pas moi, je n’ai pas volé l’orange, j’ai trop peur des voleurs, j’ai pas pris l’orange du marchand », ce à quoi la police aurait rétorqué « Oui, ça ne peut être que toi, tu es méchant et laid, y avait comme du sang sur tes doigts quand l’orange coulait ». Les policiers rapportent également que le jeune homme a été contrôlé avec 3g d’alcool dans le sang, ce qui est un score plutôt normal dans cette école d’alcooliques. Car, si cela n’a pas encore été mentionné, ce criminel étudie à Kedge.

El Foodtruck Del Futuro

N.b. : Toute ressemblance avec des faits réels est totalement fortuite.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :