Après les campagnes BDE, il décide de se mettre au sport.

Les campagnes BDE touchant à leur terme, il est désormais temps de laisser place à nos chers listeux BDS. Et ces campagnes posent une question de la plus haute importance : comment profiter de ses années d’études sans devenir un énorme sac ? (Le levé de coude n’est plus un sport homologué par le CIO depuis 1982, ndlr).

  • Se renforcer : Tu veux muscler tes cuisses tout en gagnant de quoi financer tes pintes au Bodegon ? Deviens auto-entrepreneur en pédalant pour Deliveroo ou Uber Eats. Ceux-ci pullulent en ville comme les rats à Saint-Michel, pour le plus grand bonheur de ceux qui assument être des gros flemmards. Alors, prêt à se faire insulter par des clients mécontents après avoir pédalé 35 minutes sous la pluie ?
  • Affiner sa silhouette : Tu veux travailler ton cardio avant d’aller à ton cours de Be-U ? Rien de mieux que de courir pour avoir le tram B de bon matin, en sachant pertinemment que le prochain arrive 2 minutes après. En plus, maintenant que les ¾ des étudiants de Montaigne ont compris qu’ils n’avaient pas d’avenir, les places se libèrent au fur-et-à-mesure des semaines et tu peux maintenant facilement trouver une place assise pour retrouver ton souffle. Tu peux aussi faire le fameux tour des ponts sur les berges de la Garonne, mais bon, on ne va pas te demander de courir 7kms quand même…
  • Trouver son sport de combat : Tu veux mettre à contribution les heures passées en slip devant les films de Bruce Lee ? Pique comme une abeille sur Lydia et vole comme un papillon vers le Light pour une soirée déchainée avec comme point d’orgue un octogone sans règle avec un type que tu auras « très légèrement » poussé. Tu pourras même peut-être rencontrer ta future Linda Emery au détour d’un shot de soft.
  • Prendre sa cotiz’ : Une dernière alternative ? La cotiz’ du BDS est désormais à 51€ (je veux bien une cotiz’ gratos en échange de cette pub merci).

El Food Truck Del Futuro

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :