Changement de programme …

C’était en début de soirée la semaine dernière, le 29 novembre pour être plus précis. Je sortais de cours fatigué comme à mon habitude quand la rumeur se répandit, au début silencieuse puis de plus en plus audible : il me restait encore un amphi. On le disait non obligatoire, à base de « et gros on s’en bat les c******* » ou encore « ils avaient pas prévenu avant, moi je vais dire j’ai pas vu ». Je vous le dis aujourd’hui et j’en suis fier, je fis front. Seul contre une marée d’étudiant déterminé à emprunter le chemin cahoteux menant à la station de bus, je tins bon.

Pourquoi vous vous demandez tous bande de curieux ? Qu’est-ce qui peut bien motiver un kedger à rester à un amphi alors qu’il pourrait être dans son lit au calme ?

D’abord l’intitulé de cet amphi réveilla mon attention, je cite « Présentation année Pré-Master (Réunion pédagogique Pré-Master MRS 2) ». Je le connais notre programme depuis l’année dernière, ça n’avait aucun sens pour moi d’y aller de prime abord. Néanmoins au bout de 3 secondes d’intense réflexion, je compris. Il y allait avoir de la nouveauté dans mon programme sinon cela n’avait aucun intérêt. Mon esprit de déduction porta un premier coup à ma flemme. Mais cela n’aurait pas été suffisant d’ordinaire. Alors bon je me confesse à vous, il y a une fille que j’aime bien et j’étais certain de sa présence. Je l’avais vu au loin se diriger d’un pas gracieux et chaloupé vers le Hall A. La chamade de mon cœur donna l’estocade à ma fainéantise. Ainsi mon cœur et mon esprit d’un commun accord m’emmenèrent aux portes de la salle A340 JJM.

Dès mes premiers pas dans la salle je sentis une atmosphère électrique s’abattre sur moi. Il y avait plus de banquettes prises, que de banquettes vides, cela confirma mon intuition première : quelque chose d’important arrivait.

Silence dans la salle. Mme Venin et Mr Brunette arrivèrent. Elle ouvre le bal, ça y est c’est l’heure : le PGE est réformé. Mme Venin s’efface rapidement pour laisser son acolyte sous le feu des projecteurs. Toute la salle a déjà la main levée. Comment ? Pourquoi ? Quand ? Qui ?

Je vais essayer de vous traduire ce qui est ressorti de cette réunion assez simplement pour que même les bachelors comprennent même si ça ne les concerne pas (oui j’ai le cœur sur la main). On pourra dès l’année prochaine si on rentre en M1 suivre le programme en anglais intégralement. Pour être éligible au Kedge VOSTFR il faudra passer TOEIC/TOEFL et avoir une note garantissant notre capacité à suivre les cours en anglais. Mais ça c’est la gnognotte par rapport à ce qui a suivi, ça mérite même que j’aille à la ligne.

L’année de césure c’est fini. Enfin pas vraiment, elle est dorénavant à cheval sur l’année de M1 ou de M2. Pour faire simple, on pourra (devra) quitter Kedge de janvier 2020 à décembre de la même année. Une année durant laquelle on pourra faire des stages de 6 mois et/ou partir à l’étranger. L’avantage premier étant que nos deux stages de 6 mois pourront être conventionnés par l’école ce qui n’était pas le cas avant.

Mais les associations et les pro-Act dans l’affaire ? C’est chaud. D’autant plus que le dialogue entre (la meuf qui gère les assos) et Mr Brunette semble être inexistant sinon compromis tant le nouveau programme s’est fait à l’encontre de tous les intérêts associatifs de l’école. Je ne parlerai pas des deux pro-act qui vont être (beaucoup) plus compliqué à valider sans l’aide des pro-act associatifs.

Je vous appelle donc à bien réfléchir et à ne pas être réfractaire au changement par principe car il y a malgré tout du bon dans ce nouveau programme. Ainsi renseignez- vous le plus possible, mon résumé de la réunion n’est pas du tout exhaustif (je n’étais pas concentré, il y avait mon crush pas loin). Mieux on s’informera et mieux nous pourrons défendre nos intérêts.

Jacquou Laverse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :