Publicités

Kedg’pocalypse

 

Catastrophe45108058_501973036985976_2149176423460372480_n

À la suite d’une catastrophe naturelle sans précèdent Kedge se retrouve dans l’autarcie la plus totale. Epargné car perché sur les Calanques, l’école n’a plus de contact avec le monde extérieur et les mentalités se tournent peu à peu vers la survie à tout prix (la nourriture étant devenue la seule monnaie au sein de l’établissement). Bien que cet évènement soit arrivé il y a peu de temps nous assistons déjà à des bouleversements de grande ampleur…

L’Histoire parlera du Krach de la Cobfi qui a littéralement coulé car incapable de survivre sans leur commission (et oui pas de commission sous peine d’un scenario trop long). Ces infortunés se sont fait embrigader dans une Secte dirigée par Clepsydre qui a su utiliser son éloquence à des fins persuasives même si celle-ci reste contestée par la tribu des petits sophistes de Simonu . Les Diambars ,n’ayant toujours pas compris pourquoi il n’ont plus le droit d’aller jouer dehors ,ont lancé un foot dans les locaux de l’administration. D’ailleurs celle-ci fait la sieste comme à son habitude et ce depuis environ deux semaines avant la catastrophe. L’excellence de Kedge (aka la Meuh Meuh) survit très bien et se réchauffe en brulant les billets en trop qu’ils ont accumulé.

Inutile de vous dire que Kallistos s’enrichit en écoulant ses stocks de couvertures à travers tout Kedge. Bien que les fringues tout le monde s’en fiche on constate tout de même quelques assauts orchestrés par les aMIMzones caractérisées par leur aliénation à l’univers de la mode et la vacuité de leur conversation. Celles-ci ont trouvé un bon compromis entre récupérer des fringues et payer avec de la nourriture : elles assouvissent leurs pulsions en matière d’achats compulsifs et ressemblent de plus en plus aux « topmodels » étant donné qu’elles mangent beaucoup moins. Petit point sur Bacchus, les « sans-local-fixe » troquaient des bouteilles de vinasse contre un endroit ou crécher avant de récupérer le local du BDE qui comme à son habitude était désert.

D’ailleurs coté bouffe vous vous doutez bien que le Foyer est le roi du pétrole depuis la fermeture de la sodex victime de la « Tragédie des Biens communs » (Phoenix ayant sauté derrière le bar en preum’s sous prétexte qu’égalité des chances ne veut en rien dire partage). Devant les portes du garde-manger les vigiles sont là pour faire régner l’ordre grâce à des « bab coup de poing » même s’ils restent assez corruptibles par le sucre.  Coup de théâtre de la part de nos « BDS members » adorés qui ont été obligé de se sociabiliser lorsqu’ils se sont rendus compte qu’ils ne pourront pas se nourrir éternellement de la transpiration de leurs chasubles.

In fine il me semble important de parler des expéditions menées par des débilos , la MTG survole les environs en quête d’un signe de vie tandis que la DDE tente tant bien que mal de bâtir un avenir de paix. Vous vous doutez qu’ils n’ont cependant pas arrêter de courtiser leurs homologues féminins.

Alexandre CHEVAL45108058_501973036985976_2149176423460372480_n.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :