Publicités

C’est Mal’te parti – Quand le BDE part à Malte sur le dos des Kedgers…

Ce lundi 7 mai marque pour les 1A la fin des partiels avec comme épreuves : de la finance et de la négociation entre autres. Mais ce jour marque aussi peut-être la fin de l’engouement (avait-il réellement commencé ?) des Kedgers pour leur nouveau BDE.

La popularité de ce dernier s’est en effet aussi vite essoufflée qu’un obèse après un sprint de 10 mètres, à cause d’une sombre affaire de voyage à Malte, affaire devenue virale sur les réseaux sociaux.

Un sondage Malt’ombé

Tout commence lorsqu’un membre du BDE, avec la plus belle des intentions, décide de consulter les Kedgers sur un fait majeur de société qui peut jouer sur la vie de tous et sur la paix mondiale : la date de la dernière soirée Bye Bye ESC, initialement prévue le mercredi 16 mai, se télescopant malt’heureusement avec la défaite de l’OM contre l’Altletico Madrid. C’est alors que le sondage dérape et que de toutes parts, on se met à proposer des soirées à la Valette par-ci, à supprimer des suggestions par là. Les débats s’enflamment, le BDE s’empresse de répondre pour endiguer l’affaire.

Malt’diskedge se défend

Beaucoup de Kedgers ne comprennent strictement rien à ce soudain « MaltaGate ». C’est le cas de Kévin, étudiant complètement perdu dans cette affaire. 

Enfin quelques éclaircissements apparaissent : le BDE aurait en fait été « invité à ses frais », pour reprendre les termes employés, à un springbreak à Malte, à condition de changer son nom en « Malt’diskedge », une solution de sponsoring proposée par l’île paradisiaque pour toucher les étudiants. 

Par ailleurs, ils devront également proposer une boisson bien particulière à la vente, pour concurrencer le Club Maté de Dynam’Hit : une Amstel Malt.

Une belle « Walt’disquette »

En réalité, c’est un partenariat avec une agence de voyages qui aurait été trouvé. Une agence qui proposerait quelques pauvres places au seul BDE, sans avoir en tête de les faire proposer à l’ensemble de l’école pour se faire connaître et gagner des clients ? Pas très probable ou alors il faut virer le responsable partenariats de cette agence de suite. Le BDE aurait donc court-circuité cette opération com’ de l’agence en se prenant quelques jours de congés, sachant qu’ils auront des indulgences aux partiels du fait qu’ils aient listé.

Peut-être veulent-ils se rendre sur place pour y préparer un futur WEI ? Ou alors nous sortent-ils tout simplement une belle « Walt’disquette » et se paient du bon temps ?

Mais promis les Roses se protègeront bien : ils prendront de la crème solaire, il y a bien assez de Rouges dans leurs rangs, pas besoin d’avoir la peau de cette couleur. Quoiqu’il en soit, on remercie bien chaleureusement le BDE de n’avoir donné aucune chance aux Kedgers de prétendre à ce voyage par tirage au sort. Pour se rattraper, les WK promettent de nous faire suivre leurs aventures en intégralité sur Facebook : le responsable communication, qui a changé son nom en « Thomas WK Malt’ineau » prépare déjà une vidéo de présentation des aventures de son équipe, vidéo qu’on surnomme déjà « Mal’teaser ».

Loic Fouvet

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :