Publicités

La NASA annonce la découverte d’une forme de vie intelligente à Kedge

Sans titre.png

Les télescopes dernière génération ALMA ont permis cette découverte fulgurante.

Lundi matin à 10h, juste avant le début de la conférence de presse, Robert M. Lightfoot Jr., directeur général de la NASA, affichait un grand sourire. Des journalistes de tous les pays se sont déplacés jusqu’à Washington au siège social de la NASA à la suite de l’annonce d’une découverte majeure qui aurait été faite par la célèbre agence spatiale.

« Nous n’y croyions plus, commence-t-il en parvenant difficilement à masquer sa joie, mais nous l’avons fait. Je vous annonce officiellement que la NASA a enfin pu identifier clairement une forme de vie intelligente sur le campus de Kedge. Merci à toutes nos équipes pour leur travail acharné. Un nouveau chapitre de l’histoire est en train de s’écrire ».

Une découverte inattendue

C’est un véritable tsunami dans le microcosme des écoles de commerce. Le professeur Durif, aka le Christ Cosmique, expert en intelligence extraterrestre, étudie la vie à Kedge depuis plusieurs années maintenant : « C’est une grande nouvelle car absolument personne connaissant un minimum ce milieu ne pensait qu’une telle forme de vie pouvait y exister. La chose la plus intelligente que j’ai pu y croiser, c’était un ordinateur au HUB », témoigne-t-il.

A l’annonce de cette découverte, la conférence des grandes écoles a immédiatement initié une campagne de recherche d’éventuelles formes de vie intelligentes dans d’autres écoles de commerce.

Jusqu’à présent, de nombreuses études avaient conclu que Kedge était un lieu peuplé uniquement de formes de vie végétatives. La présence de parasites sonores dans le couloir des assos et en soirée en attestait. Les différentes analyses effectuées au spectrophotomètre de masse révélaient également une présence abondante d’alcool, qui n’est pas favorable au développement et au maintien du neurone.

Controverse sur la nature de l’être observé

Une question de taille s’est toutefois posée concernant la nature de cette forme de vie intelligente. De qui ou de quoi s’agissait-il ? A priori pas d’un étudiant selon les statistiques. Alors que tout le monde se posait la question, le directeur général de la NASA a coupé court à toutes les discussions en dévoilant une information capitale : la forme de vie intelligente observée ne se trouve désormais plus à Kedge. « On ne va pas se mentir, elle ne pouvait pas y rester bien longtemps », a-t-il commenté. Quant à savoir si la forme de vie en question a quitté l’établissement ou y a perdu ses neurones, la question reste ouverte.

 

Roméo

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :