Le Light au patrimoine mondial de l’UNESCO

light

Depuis plusieurs jours, beaucoup de journaux publient des articles résumant un fait tout à fait particulier : les pays du Maghreb veulent faire entrer le couscous au patrimoine mondial de l’humanité. Pas de fake news, le dossier est d’ores et déjà en constitution et sera présenté à l’UNESCO dès que possible. Alors si le couscous peut faire partie de notre patrimoine universel, pourquoi pas le steak pâtes ? Et pourquoi pas monter un dossier pour le Light Club d’ailleurs ?…

Pour rentrer au patrimoine mondial, il existe 10 critères de sélection dont au moins un doit être respecté. L’élément concerné doit également posséder une valeur universelle exceptionnelle. Voici donc la liste des 10 critères de sélection, et leur lien avec le Light.

 

  • Critère n°1: « Représenter un chef d’œuvre du génie créateur humain »

 

Ici, pas besoin de beaucoup réfléchir pour comprendre. Comment qualifier l’invention de la boîte de nuit, lieu ou se retrouvent à part égales alcool drogues et MST, autrement que par le génie ? Cette justification a également valeur universelle et remplit également les conditions premières citées en introduction.

 

  • Critère n°2: « Témoigner d’un échange d’influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages »

 

L’échange considérable de fluides qui s’opère au sein de ce glorieux établissement peut-il être, à la longue, considéré comme tel ? Pas certain mais on tentera quand même de mettre ça dans le dossier.

 

  • Critère n° 3 : « Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue »

 

Ce témoignage c’est Com’On qui nous l’apporte. Photos, vidéos et JT, les OB au Light sont largement couverts par nos amis. La tradition culturelle ? la beuverie sans limite. La civilisation ? Celle des Kedgers.

 

  • Critère n° 4 : « Offrir un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l’histoire humaine »

 

 

Un gros rectangle avec le bar au milieu, bon le côté architectural est pas ouf mais ça illustre parfaitement l’époque actuelle de l’histoire des jeunes humains : l’architecture, on s’en branle !

 

  • Critère n°5 : « Être un exemple éminent d’établissement humain traditionnel, de l’utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer, qui soit représentatif d’une culture (ou de cultures), ou de l’interaction humaine avec l’environnement, spécialement quand celui-ci est devenu vulnérable sous l’impact d’une mutation irréversible »

 

L’établissement humain que représente le Light correspond parfaitement à cette description : il est représentatif de notre culture propre, et il n’est pas difficile de remarquer les interactions entre la population est l’environnement lorsque l’on jette un œil aux chiottes après 2h du matin….

 

 

  • Critère n° 6 : « Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle (Le Comité considère que ce critère doit préférablement être utilisé en conjonction avec d’autres critères) »

 

Pour celui là pas besoin de vous faire un dessin : les événements c’est les OB (qui sont aussi une tradition vivante), les idées sont l’alcool et la choppe (oui, seulement deux pensées possibles au Light) et nous croyons en la full déchire. Cependant le côté artistique manque à l’appel… On prend le teaser de soutien Oazis ? Nan faut pas déconner non plus…

 

  • Critère n°7: « Représenter des phénomènes naturels ou des aires d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles »

 

Plusieurs fois des gens se sont fait cramer le pantalon baissé emboités l’un dans l’autre quelque part dans la boîte. C’est suffisamment naturel comme phénomène ? Pour l’esthétisme on peut pas vous en dire plus on n’y était pas nous…

 

  • Critère n°8: « Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l’histoire de la terre, y compris le témoignage de la vie, de processus géologiques en cours dans le développement des formes terrestres ou d’éléments géomorphiques ou physiographiques ayant une grande signification »

 

Pour le témoignage de la vie, se référer au paragraphe précédent.

 

 

  • Critère n°9 : « Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l’évolution et le développement des écosystèmes et communautés de plantes et d’animaux terrestres, aquatiques, côtiers et marins »

 

Si vous voyez un lien dites-le nous, parce que nous en voit pas…

 

  • Critère n°10: « Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science ou de la conservation »

 

Les gens bourrés sont les parfaits habitants pour assurer la pérennité et la continuité de cette biodiversité étudiante. Le Light contient également une espèce en voie de disparition : le Kedger sobre.

 

 

Ainsi vous constaterez que notre bien aimé Light Club pourra sans aucun doute être parmi ces grands monuments qui constituent notre patrimoine mondial. Le dossier est lancé, on vous tient au jus de vodka pomme.

 

 

Max

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :