Publicités

T’affole pas pour le TOEFL

Capture d_écran 2017-12-10 à 14.50.17

Une des rares choses qu’on ne dit pas assez des écoles de commerce, c’est qu’elles ont le cœur sur la main et qu’elles sont toujours prêtes à faire preuve de générosité. C’est la raison pour laquelle, dans la plupart d’entre elles, on doit payer notre TOEFL. Au-delà de l’investissement nécessaire, cette étape linguistique se veut essentielle quand on évoque les universités partenaires et l’envie de déployer ses ailes pour voguer vers de nouveaux horizons. Néanmoins, si tu veux partir dans une contrée plaisante, avise-toi, jeune étudiant que tu es, de réussir cette épreuve. Condensé.

« Facile le TOEFL ? T’es folle »

Tout le monde sacralise le TOEFL, le fait passer pour un examen compliqué, pour lequel il faut taffer bien un mois à l’avance. Mais dieu sait que 90% des étudiants qui ont leur session le 6 décembre, qui se sont dits qu’ils commenceraient à s’y mettre progressivement à partir du 6 novembre, commencent progressivement le 4 décembre – et par un épisode de Peaky Blinders, Game of Thrones ou Ugly Betty. Les goûts et les couleurs, c’est comme les cooptations d’un listeux, ça se discute pas. 

Un examen festif, une TOEF(L)

Les gars, le TOEFL c’est comme n’importe quelle épreuve de langue avec pour seule différence le fait qu’elle commence par entendre ton voisin dire « Euh I live in Villeneuve-La-Garenne, ouitch iz a town in the norss of Paris.. C’est bon je peux arrêter de parler là je crois », qu’elle se poursuit avec ce même voisin qui susurre « woh les lézards mobiles et les lézards statiques, c’est l’article à qui ça », et qu’elle progresse avec un autre être humain qui prononce « I think Nick should live in his italian professor’s house because he’s going to work in better conditions. Furthermore, the absurdity of the thesis which ackowledges the fact that the inflation is still steady…  » – ouais, il y a toujours un voisin qui te rassure parce qu’il sait pas compter jusqu’à 4 en anglais et un voisin qui t’enfonce parce qu’il est fils d’ambassadeur, qu’il est né à Londres et que sa famille est du Wisconsin.

TOEFL : Trouble Obsessionnel Effectif concernant ta Future Localisation

Quel score, quelle destination ? La question qui trotte dans la tête de tout étudiant qui veut passer cette épreuve, et qui rêve d’Etats-Unis, de Canada ou d’Australie.

Score obtenu : 61. Nouvelle session pour toi le 13 janvier à Poitiers, ville de tous les possibles.

Score obtenu : 80. Passable. Tu pourras aller dans des coins sympas sans que ce soit une expérience extraordinaire. Un peu comme un balai.

Score obtenu : 95. On commence à taper des scores intéressants. Ça sent High School Musical, les casiers en ferraille, les maillots de basket portés par-dessus des t-shirts blancs et les fusillades au lycée à plein nez.

Score obtenu : 110. Félicitations, tu peux même aller sur Mars si tu veux.

To put it in a nutshell, il est important de réussir son TOEFL mais aussi de ne pas faire passer cet examen pour la Green Card, car la seule chose verte après cette expérience, c’est ta tête au moment au moment des résultats. Quand tu te rends compte que le 13 janvier, tu seras à Poitiers.

Petedex

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :