Captain Jack prend son indépendance

7be88cecce3be6d2b31ac4468eb7df22--william-wallace-braveheart

 

Françaises, Français,

Depuis plusieurs années déjà vous suivez nos aventures, nous tenons donc avant tout à tous vous remercier pour votre soutien indéfectible et inconditionnel. C’est le cœur lourd mais non sans fierté que nous choisissons de nous adresser à vous aujourd’hui pour vos transmettre ce message solennel.

En ce jour du 7 décembre 2017, nous déclarons officiellement notre indépendance totale, de toute forme d’administration (et de subventions, là c’est une plus grande perte on ne va pas se mentir). Après des années à bavasser et distribuer des journaux sous l’étendard de Kedge, il était temps pour nous de prendre les armes, monter au front et de gagner notre indépendance. Bon, la guerre fut moins épique que prévue, elle fut même inexistante. En effet, faut croire que les barons des villages voisins ont moins d’humour que leurs habitants et que Kedge n’a pas l’envie de s’engager dans une nouvelle croisade. Avec joie et (on l’espère) la larme à l’œil, Kedge nous a ouvert le pont-levis avec comme seul cadeau un cookie de la fortune. Désormais l’herbe est plus verte, le vent dans nos oreilles murmure le mot « Liberté », notre bourse n’alourdit plus notre destrier. Et même si les bois aux alentours sont remplis de brigands, saltimbanques et écoles de commerce avides d’étudiants et de méthodes répressives, le monde s’ouvre à nous et un futur radieux s’annonce.

Le soir arrive, et l’ambiance a changé. Transis dans le froid, dans le noir on se demande ce que l’on devient ? Doit-on continuer de faire ce que l’on fait de mieux, au risque de tomber sur un brigand trop important ou on campe ici et on fait des articles sur la météo dans les campus ? Bon et que dit le cookie de la fortune donné par Kedge ? Une fois le biscuit brisé, le conseil apparait comme une évidence « J’m’en ballek frère, t’es indépendant maintenant et puis t’es pas la voix de Kedge ». Comme la retraite c’est pas pour tout de suite, on se relève on essuie la poussière et on se remet en marche. Je me retourne, parmi cette bande de bras-cassés j’espère qu’ils ont des compétences en Droit, ou au moins qu’ils n’ont pas séché cette matière, quelque chose me dit que les écoles de commerce vont nous envoyer des pigeons voyageurs.

Cette indépendance nouvelle s’est vue acquise après une année de travail et reste encore à construire. Elle marque pour nous un important changement de dimension et nous encourage à continuer et intensifier nos efforts, tant sur un plan associatif que personnel. Nous aurons toujours à cœur de vous satisfaire, vous lecteurs, et serons toujours présents pour ramener un peu d’impertinence (et de pute à likage c’est vrai, on va appeler un chat un chat) dans ce monde où on peut rire de tout mais pas avec n’importe quel classement Financial Times.

Soyez assurés, mesdames et messieurs, que nos convictions et nos engagements jamais ne faibliront.

Indépendamment vôtre,

Ce bon vieux Jack.

 

PS : Sachez également que nos sources resteront toujours anonymes et non vérifiées

PPS : On compte sur vous pour prendre part à l’aventure

PPPS : L’ambiance reste à Kedge

Publicités

1 Commentaire

  1. Alexandre F dit :

    Kedge aurait pu au moins prendre en considération l’avis de tous les étudiants de l’école et pas juste écouter les ouin ouin des autres écoles.
    On aurait peut-être pu faire une pétition ou des sondages en guise de vote.
    Si pas de retour en arrière possible, bon vent au captain malgré tout !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :