Comment gérer sa calvitie en école de commerce ?

maxresdefault

L’assumer ou la cacher ? telle est la question que se posent des centaines de jeunes hommes en école de commerce sans réellement savoir quoi faire. Captain Jack vient à la rescousse de toutes ces âmes sans cheveux…

 

Conseil n° 1 : L’assumer pleinement

On va pas se mentir, si à 20 ans ton crâne commence déjà à se dégarnir, c’est pas bon signe pour l’avenir et malheureusement pour toi, le temps n’arrangera pas les choses…

On sait très bien qu’en école de commerce l’apparence compte énormément, surtout auprès de la gente féminine mais là, foutu pour foutu, autant l’assumer pleinement. De toutes façons, tu devras le faire tôt ou tard alors mieux vaut commencer à apprivoiser ta calvitie dès maintenant.

Pour te réconforter, sache que certaines célébrités s’en sont plutôt bien sortie avec le même handicap capillaire que toi : Zinedine Zidane, Raphael Nadal, Jason Statham et même le directeur de l’ESC Dijon ont réussi à percer dans leur milieu…

 

Conseil n°2 : La cacher avec malice

Si malgré tous les efforts du monde, tu n’arrives toujours pas à assumer le fabuleux cadeau que dame nature t’as offert, alors il te reste encore quelques solutions, comme le couvre-chef par exemple.

Casquette, bonnet, chapeau, hijab, kippa, nombreux sont les instruments à ta disposition qui te permettront de dissimuler ton crâne dégarni. En plus d’être pratique, certains d’entre eux te permettrons même d’avoir du SWAG et de passer pour un BG auprès des femelles. Ceci étant, le couvre-chef n’est pas autorisé en cours. Tu devras donc te dévêtir à chaque fois que tu passeras la porte de la salle de cours… De toute façon en école de commerce vu qu’on a que 6h de cours par semaine, ça devrait le faire normalement. Ta dignité s’en sortira.

 

Conseil n°3 : Les implants

Peut-être la solution la plus extrême mais comme on dit dans le jargon : « Aux grands maux, les grands remèdes ». Si le couvre-chef ne suffit plus à cacher ta honte, alors il ne te reste plus qu’à te diriger vers le chirurgien le plus proche pour passer aux choses sérieuses :  les implants capillaires… Certes l’opération est un petit peu coûteuse (plus de 2000 €), mais si t’es capable de dépenser 12000 boules par an dans une école de commerce, c’est pas une greffe de cheveux à 2 balles qui va t’arrêter.

 

Kévin
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :