Kedge Palestine défraye la chronique

kedge palestine

La commission la plus controversée de l’école a enfin ouvert ses portes, au grand dam de certains…

 

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe début septembre. Malgré toutes les incertitudes qui entourent une telle décision, Interact s’est décidé à créer la commission dont tout le monde parlait tout bas : Kedge Palestine. « Nous avons trouvé qu’il n’était pas normal que cette commission n’existe pas, alors que Kedg’Israël est là depuis plusieurs années », explique la présidente d’Interact.

Au village des associations, le stand d’Interact était saturé. La foule se pressait autour de ce qui s’était d’ores et déjà imposé comme l’attraction principale de la journée, pour écouter les détails concernant la fameuse commission.

Le but de cette commission sera donc de faire découvrir la culture palestinienne aux Kedgers, notamment à travers une journée de fabrication de keffiehs et de robes brodées, une journée d’initiation aux tirs de roquette, ainsi qu’un voyage d’une semaine en Palestine au simple prix d’un gilet pare-balle.

 

Une décision critiquée

La création d’une telle commission est loin de faire l’unanimité. Un responsable de Kedg’Israël nous explique : « Cette commission est trop axée sur la religion. Regardez, tous ses membres sont musulmans ! Ça pourrait mener à des tensions au sein de l’école. D’ailleurs, il ne faut pas oublier qu’elle n’est pas officiellement reconnue par la Confédération des Associations. C’est sans compter leur programme de l’année qui est étrangement proche du nôtre… ».

Autant de critiques auxquelles Bilal, le chef de projet fraîchement nommé, répond sans broncher. « Nous ne sommes pas une association religieuse, Kedge Palestine contient 15% de membres athées ou d’une autre religion. Nous sommes ouverts d’esprit et bien intentionnés. D’ailleurs les Kedgers ne s’y trompent pas, les demandes d’adhésion sont si nombreuses que nous devons maintenant faire passer des entretiens en deux tours ! ».

 

Des tensions en perspective

La polarisation de l’école semble avoir déjà commencé ; plusieurs échauffourées entre les membres de Kedge Palestine et de Kedg’Israël ont été rapportées, mais la situation n’en est pas restée là. Des tirs de grenade et autres rafales de fusil d’assaut ont notamment été entendues à plusieurs reprises aux alentours de l’école ces derniers jours. Heureusement aucun blessé grave n’a été recensé, seulement des blessures mineures comme des jambes arrachées et des yeux crevés. Richard, étudiant en 1A, témoigne : « Avec tout ce bruit, on ne peut plus dormir en cours de MOSI, c’est vraiment très gênant ». Une pétition a été lancée sur change.org pour que l’école fournisse des silencieux aux deux commissions, afin de permettre aux étudiants de se reposer tranquillement au HUB-1 de leurs 2h de cours quotidiens pour le reste de la journée.

 

Une démarche qui inspire l’espoir

La création de cette commission a laissé entrevoir une possibilité de création à de nombreux projets qui germaient dans certains esprits, sans l’ombre d’une réalisation concrète, depuis trop longtemps. En collaboration avec plusieurs exchange, Xan est maintenant en discussion active avec le bureau d’Interact pour lancer Kedge Corée du Nord. Cette commission bénéficierait notamment d’un local infranchissable. De son côté, un certain Colombani* a déjà réuni toute une équipe autour de la création de Kedge Corse. A l’inverse, certains projets déjà nettement plus vieux, mais toujours pas acceptés, voient d’un mauvais œil le fait qu’un projet neuf leur soit passé devant. C’est notamment le cas de John, étudiant en M1, qui vient de voir sa tentative de créer l’association KKKK (Kedge Ku Klux Klan) refusée pour la troisième fois. Le motif du dernier refus a été l’interdiction de porter un capirote sur le campus. Mais il ne baisse pas le bras.

*Le prénom a été modifié par la rédaction pour éviter une vendetta.

 

Roméo
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :