Les secrets de la TAM

Capture d_écran 2017-06-24 à 03.47.09
Bienvenue à la maison ! Depuis début juin, ce slogan est omniprésent sur notre beau campus verdoyant. C’est ainsi durant 4 semaines que sera déterminée la promotion de tes futurs camarades, collègues d’asso’ et/ou de bourre, mais aussi les futurs plans chauds de ta région (allez, on y croit encore !). Alors, comment s’articule la fameuse « TAM » ? Éléments de réponse.

 

 

Une organisation étudiante… mais professionnelle

Qui mieux qu’un des Kedger peut entretenir un futur Kedger ? Recrutée par l’administration, la Team des Responsables Généraux (composée de 3 étudiants + le président du BD… le Chef de Projet) a ensuite pu, via des entretiens, choisir les membres de la seconde caste, celle des Responsables de Pôle. De la même manière, les « RP » ont ensuite élu leur bétail : les staffs. La constitution de cette belle équipe s’est faite via des critères précis : « Être motivé est la plus grande qualité pour un escla… staff » nous confie un RP, balbutiant. En effet, une certaine énergie, mais aussi une grande rigueur sont demandées aux membres de la TAM, et ce quel que soit leur pôle. Des critères parmi d’autres, nécessaires à l’écrémage de tous ces étudiants attirés par les 18€ de paie + repas midi gratuits + 20€ de chèques cadeau quotidiens promis par l’école durant la période.

 

Don’t be late, bitch

Ainsi, cette rigueur se fait notamment sentir… au niveau des retards. Convoqué le matin ou l’après-midi, à 6h30 et 11h30 pétantes respectivement, notre personnel turquoise n’a guère intérêt à faire la grasse matinée, sous peine de voir l’attribution de son chèque cadeau journalier ressembler à une bien triste scène d’adieu (voir schéma ci-dessous).

En effet, vissé sur sa chaise, horloge à quartz intégrée, le regard froid face à l’Excel des présences, le Responsable et Empereur des Ressources Humaines de la TAM veille sur la moindre seconde de retard qui pourrait te faire basculer dans la zone rouge. « Au début, c’était kiffant d’être casse-burnes avec les retards » nous confie-t-il avant d’ajouter « puis je me suis rendu compte que ça pouvait porter préjudice à mon réseau ». Laissez vos négociations à la Vincent Frey au placard : à deux minutes de retard, en deux secondes et le même nombre de clics, l’ancien responsable clepsydrien crucifie ton chèque kdo, te laissant ainsi réaliser que cette TAM, tu la faisais quand même un peu pour l’argent.

MEME

 

Quelques pôles et leurs caractéristiques :

Sans titreSans titre2Sans titre3Sans titre4Sans titre5

 

Régaler les futurs Kedgers

C’est l’une des consignes principales données par l’administration : On ne laisse jamais un admissible seul durant sa venue à l’école. Une directive que certains semblent avoir pris un peu trop à cœur. « Un admisseur a voulu me suivre jusque chez moi pour s’assurer que je ne manquais de rien » se plaint Léa, jeune Tremplin au physique intelligent. « Ce n’est qu’en lui refusant mon lit qu’il est finalement parti », ajoute-t-elle. Comme chaque année, il semblerait qu’un doux parfum de pré-intra flotte sur la ville de Marseille…

Constamment guidés à travers le campus, régalés dès le matin des tartines du Foyer des élèves, animés toute la journée, nos candidats ne sont pas à plaindre.  Sans oublier la chorégraphie endiablée proposée par le Pôle Anim’, qui, malgré ses débuts difficiles, restera gravée dans certaines rétines. « Deux ans que j’avais pas vu une fille danser comme ça », nous confiera Dorian, apparemment content d’en avoir fini avec ses années prépa. « Juste danser, en fait » ajoutera-t-il, penaud.

 

La nouvelle commission Clepsydre

Ces nouveaux flux humains sont également un moyen pour les associations d’assurer leur promotion avant la période des transferts.  Avec 1 Responsable Général, 6 Responsables de Pôle sur 20 et 3 staffs, Clepsydre l’a bien compris. SimONU tire également son épingle du jeu, proposant aux admissibles un résumé de la géopolitique mondiale, à l’instar de Clepsydre pour l’actualité. La COBFI n’est pas en reste, allant jusqu’à scotcher un autocollant sur la table de ping-pong et remportant ainsi la bataille des stickers d’asso qui faisait rage en hall B depuis le début du mois. Enfin, la Team Challenge se démarque en distribuant ses carnets de chants aidant admisseurs et admissibles à s’égosiller lors des sorties d’amphis et des restaurants du soir.

Pour les autres associations, il faudra principalement compter sur la présentation des locaux d’assos (pour celles qui en ont) par les membres du pôle animation, en espérant que ceux-ci ne passent pas trop rapidement sur la leur. À titre d’exemple, on a pu apercevoir un jour un des staffs, accompagné de trois admissibles, pénétrer l’enceinte du plus grand local associatif de Kedge pour indiquer sa télé et dire « Voilà ici c’est le Foyer, tu peux jouer à Fifa. ».

 

Sea, Sodex and buns

La TAM, c’est également l’assurance d’un repas de midi gratuit (Woody ou Sodex est pour certains un dilemme quotidien), d’une possibilité aléatoire de dîner le soir au buffet à volonté tous frais payés par l’école. À l’année prochaine, summer body… En plus d’être gustative, la régalade est aussi visuelle au belvédère de Sugiton, ou encore sensorielle avec la baignade dans les calanques et ses eaux bleu t-shirt TAM. De quoi faire oublier les deux coupures d’électricité survenues en pleine période d’oraux, qui ont dû gêner plus d’un admissible lors des préparations de langues. Bienvenue à la maison !

 

 

Pierre-Baptiste

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :