Sup de star… ou comment le BDA réussit à voler 3 € à tous les Kedgers

Dans quelques heures à peine aura lieu Sup de Star, l’évènement artistique malaisant de l’année. Une opportunité pour chacun de dévoiler ses talents à tous, mais aussi l’occasion rêvée pour le BDA de nous voler nos sous.

 article-sup

 

Les problèmes d’argent du BDA.

Certains l’ignorent encore mais notre bureau des arts a par le passé été enclin à quelques problèmes financiers qui ont failli causer sa perte (liquidation, commissions déficitaires, etc.). Aujourd’hui encore, l’asso souffre des séquelles laissées par la mauvaise gestion budgétaire de ses anciens membres mais peut toutefois s’appuyer sur sa formidable capacité à rebondir et sur son originalité pour trouver des idées de financement.

L’une d’entre elle coûtera d’ailleurs 3€ à tous les participants de Sup de star ce soir…

 

3€ pour renflouer les caisses du BDA

Qu’on se le dise ! Si jadis Sup de star avait pour vocation première de renforcer les liens inter-asso, ce n’est aujourd’hui plus trop le cas puisque l’objectif principal n’est autre que de renflouer les caisses de Lumin’arts en allant chercher l’argent là où il n’est pas, à savoir dans nos propres poches…

Grâce à cette idée bien malsaine, Sup de star devient vraisemblablement le seul évènement au monde où on force les « artistes » à payer pour monter sur scène alors qu’ils préfèreraient largement être ailleurs et faire autre chose.

Si effectivement les prestations des Kedgers sur scène prêtent souvent à la rigolade, la finalité pécuniaire que prend désormais l’évènement, elle, l’est beaucoup moins…

A titre de comparaison, la participation financière aux primaires de 2017 s’élevait à 1 € pour la gauche contre 2 € pour la droite. Des prix qui semblaient jusqu’alors relativement raisonnables pour se faire enculer mais avec ses 3 €, le BDA fait désormais mieux que l’Etat en allant un peu plus en profondeur.

« C’est la première fois de ma vie que je paye pour faire un truc que je veux pas faire ! » nous confie Dimitri. Des mots forts qui symbolisent malheureusement la pensée d’une partie des Kedgers…

Mais bon, avoir une chance sur deux de finir sur Malaise TV, ça n’a pas de prix…

Kévin

 


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :