Skema rachète KEDGE Marseille

skemaC’est un nouveau bouleversement qui touche le monde des grandes écoles de commerce en cette fin d’année 2016. En effet, Skema est sur le point de racheter le campus marseillais de KEDGE, et la transition est déjà en train d’être opérée. Les étudiants doivent-ils s’inquiéter ? Enquête.

Un souci d’universités partenaires

L’année de césure étant supprimée, les étudiants de KEDGE ont dû affronter une période difficile au sein de leur école. De nombreuses modifications ont été apportées au Programme Grande École, dont la quasi nécessité de valider son expérience à l’étranger pendant la « year away », qui remplace la regrettée césure. C’est donc les promos de M1 des deux campus de KEDGE qui se voient contraints pour la plupart de passer leur TOEFL dans la précipitation, pour espérer obtenir une université partenaire. Skema a su profiter de l’imbroglio, et a décidé de racheter tout le campus marseillais de l’école KEDGE, avec l’argument fort de pouvoir envoyer tous ces M1 dans leurs campus étrangers de Raleigh (USA), Suzhou (Chine) et Belo Horizonte (Brésil).

Les cours de Skema déjà enseignés

À Marseille, les cours de Skema sont déjà enseignés, comme on peut le voir sur la photo d’illustration de cet article, prise dans une salle de cours marseillaise. Cette histoire de rachat ne semble poser aucun problème aux étudiants ni aux professeurs. En effet, l’ensemble du corps professoral est conservé, et les étudiants ont désormais la possibilité de valider leur expérience à l’étranger plus aisément. Seul petit couac, l’association « Linkedge » est poussée à changer de nom. Plusieurs pistes sont étudiées comme « Linkema » ou « Skem’alliés ».

Le campus Bordelais épargné mais désormais seul

Le campus bordelais de KEDGE n’est pas concerné par ce rachat mais se retrouve désormais seul. La fusion n’aura duré que 3 ans, et c’est un retour à la BEM qui se dessine. Effectivement, la marque KEDGE sans la patte marseillaise semble difficile à tenir. Si les professeurs du campus de Bordeaux ne sont pas directement touchés par la mesure, les étudiants sont dans le flou : que vont-ils faire de leur carte étudiante KEDGE, est-elle toujours valable, et permet-elle toujours de bénéficier des tarifs réduits dans les différents fast-food de la ville ?

Clément Herbez

Journal sponsorisé par Barberousse Shooter Bar -Bordeaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :