Un Kedger en garde à vue pour vols de briquets en bande organisée

Justice angled.jpg

En ce vendredi 7 octobre, nous apprenons la mise en garde à vue d’un Kedger de 21 ans. Il assure être l’auteur d’un vol record de 1132 briquets lors du Séminaire d’intégration de Kedge BS qui se tenait du 14 au 16 Septembre 2016, mais sa version est contestée.

— C’était l’occasion de se venger —

C’est un montant énorme de 1132 briquets qui a été retrouvé par le BDE de Kedge BS Bordeaux lors de la perquisition du domicile d’un Kedger de 21 ans ce vendredi 7 octobre. Interrogé par Captain Jack, l’auteur de ces faits explique avoir été extrêmement perturbé lors de la remise des Welcome Pack du Séminaire d’intégration à chaque participant. En effet, chaque étudiant s’est vu offert 2 briquets. Ce fut dès lors la naissance d’un déclic chez l’étudiant bordelais. Celui qui avait toujours été l’une des plus grandes victimes de vol de briquet en soirée, a vu l’opportunité à ce moment-là de pouvoir récupérer ce qu’on lui avait tant pris. Fatigué de se faire voler, il a vu l’occasion ici de se venger de la vie.

— Un record qui datait de 1976 —

S’il était véritablement concentré lors des Olympiades de l’après-midi, le Kedger issu du campus de Bordeaux a enchainé les vols après le repas du soir d’une facilité déconcertante. Il commence ainsi par récupérer 127 briquets près de la grosse scène en demandant simplement personne par personne si on pouvait lui « prêter du feu ». Pas rassasié pour autant, il décide alors de se lever en pleine nuit pour cambrioler pas moins de 97 bungalows de 4 personnes, récoltant par conséquent 776 briquets supplémentaires.

Dans son élan de vengeance, il vient le lendemain assister à la Pool Party dans un seul et unique but : pouvoir voler les briquets des gens qui sont en train de se baigner. Il en obtient de cette manière 227. Les deux derniers briquets, il les déroba dans la veste de son chef d’équipe qui dormait dans le bus du retour. Ainsi, c’est le record de 1976 au temps de l’École supérieure de commerce de Bordeaux qui est battu. À l’époque, le nombre de briquets volés atteignait 327.

— Une version des faits contestée —

Toutefois, ce record n’en est peut-être pas un. C’est ce que clament en tout cas de nombreux Kedgers ainsi que les instances chargées du dossier qui assurent avoir constaté la présence de complices, permettant ainsi à l’étudiant bordelais d’effectuer un tel record. L’étudiant a donc été placé en garde à vue et nous attendons un retour du BDE et du CDA pour nous dire si oui ou non le record pourra être attribué.


Clément Herbez

Journal sponsorisé par Barberousse Shooter Bar -Bordeaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :