Désespéré, il joue son salaire d’été sur Pokerenligne.com pour payer ses rattrapages ratés.

sans-titre

Ayant travaillé tout l’été, le kedger se trouva fort dépourvu quand les rattrapages furent venus…

Après avoir mis du cœur à sa tâche 38 heures par semaine, et cela pendant 3 mois, Maximilien* a pu récolter un bon petit pactole. Oui mais c’était sans compter la dizaine de rattrapages qui l’attendaient lors de sa rentrée à Kedge. Malgré ses tentatives de limiter la casse, l’addition s’annonce salée : Finance, Droit, Gestion budgétaire, Compta, Négo et on en passe…. 500 euros par échec et par matière, on vous laisse imaginer le nombre de zéros à débourser.

Motivé par le nombre astronomique de consos qu’il aurait pu se payer avec son salaire, Maximilien avait omis la détresse dans laquelle il était au niveau académique. Ce n’est que le dernier jour de révisions avant son premier rattrapage qu’il comprit alors la gravité de la situation. La solution ? Réviser ? Trop peu de chances de réussir. C’est ainsi que la solution miracle apparait logiquement : jouer l’ensemble de la petite cagnotte dûment gagnée cet été sur pokerenligne.com pour gagner le gros lot.

Comme espéré, Maximilien gagne quatre parties de suite et réussit à réunir la somme réclamée par la Kedge Business School. Attiré par l’appât du gain et se sentant dans un jour de chance, Maximilien relève le niveau et joue de plus grandes sommes contre de plus grands joueurs. Au détour d’un all-in hasardeux, Maximilien perd l’ensemble de son petit patrimoine contre BruelDu75.

Ô rage, ô désespoir : Maximilien ne voit pas d’autre solution que de recourir aux sciences occultes. La pression financière exercée par Kedge étant insoutenable, il décide alors d’organiser un sacrifice de Post-bac sur la terrasse du Foyer afin d’obtenir ses matières de justesse. Il faut bien que les Cesemed servent à quelque chose…

Affaire à suivre.

 

*Maximilien est un prénom choisi dans le plus grand des hasards, toute ressemblance avec un certain Max serait fortuite. Nous nous excusons par ailleurs d’avoir ébruité ses méthodes ancestrales.

Valentin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :