Pro-act insolite recherche Kedger mortel

CJ

La recherche d’un Pro-act, c’est un peu l’histoire de la procrastination kedgienne. En valider deux pendant ton cursus paraissait être un défi aussi facile que d’obtenir l’asso de tes rêves. Mais voilà, la fin d’année approche et ton compteur reste désespérément bloqué à zéro.

Voici donc, pour tes beaux yeux, un aperçu des Pro-acts que tu peux encore rejoindre :

Pro-act le plus ‘’Bigger than life’’:

Le nom déjà, laissait supposer de belles choses, ‘’Fraternité’’ ; s’agirait-il là de la création de la première secte kedgienne avec notre cher Pelazza en grand gourou ? Rassure-toi, ce projet a juste pour vocation, en toute modestie, d’ériger un édifice dédié à la fraternité en mode Statue de la Liberté, rien que ça ! Bon tu l’as sûrement deviné, ce Pro-act se situe à Marseille. Alors si toi aussi, la folie des grandeurs ne te fait pas peur, n’hésite pas à les rejoindre ; qui sait, vous réaliserez peut-être la huitième merveille du monde ?

Le Pro-act le plus ‘’Qui a dit qu’un Pro-act c’est forcément ennuyeux ?’’ :

Tu t’imagines déjà faire un Pro-act sur l’abandon des désherbants dans les propriétés agricoles ? Eh bien, c’est que tu ne connais pas le Pro-act ‘’KEDGE is EVERYWHERE’’ ; l’objectif de ce dernier ? Réaliser un tour du monde de 4 à 6 mois, OKLM.

Bon évidemment, on n’a pas le Bridelife et l’argent du Bridelife, du coup tu devras dans un premiers temps lever des fonds pour que tes prédécesseurs partent, avant de jeter l’ancre à ton tour, un an plus tard. Mais avoue que c’est là bien peu de choses, pour se retrouver les doigts de pieds en éventail dans le sable de Bora-Bora !

Le Pro-act le plus ‘’C’est normal au Japon’’ :

En tant que Kedgeur, les bars ça te connait ; tu es incapable d’indiquer la Cathédrale St André à des touristes, mais tu pourrais retrouver les 143 bars de Bordeaux les yeux fermés ? Alors ce Pro-act est fait pour toi, enfin seulement si tu aimes aussi les Felis silvestris catus. Car oui le projet est de créer le premier ‘’bar à chats’’ de Bordeaux ; sans mauvais jeu de mots bien sûr. La vie peut être une chienne, et tout ne peut pas toujours aller au poil, il ne tient donc qu’à toi d’aider le Bordelais à oublier ses soucis via une séance de « ronronthérapie ».

Ami Kedgeur, comme le dirait notre maître à penser Yu-Gi-Oh, à toi de jouer !

 

Olivier Atz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :