Une nouvelle espèce de bactérie découverte dans la vaisselle d’un élève lors d’un rallye BDE.

C’est hier soir dans la matinée qu’un étudiant de KEDGE a dû être hospitalisé en raison d’une infection inédite. En cause : une bactérie encore inconnue de la médecine contemporaine.

vaisselle-sale

Selon ses camarades, le jeune étudiant aurait été contaminé lors d’un « rallye vaisselle ». En effet, la coutume stipule que chaque personne désirant rentrer au BDE doit, durant sa campagne, se mettre au service des élèves de l’école. Ça serait donc à la suite de l’un de ces fameux rallyes vaisselle que le listeu aurait ressenti les premiers symptômes de cette nouvelle maladie.

« Je savais que les rallyes des listeux allaient bientôt commencer, donc, évidemment, moi et mes collocs on a laissé la vaisselle s’empiler pendant près deux mois pour que les listeux viennent la faire à notre place » explique Antoine Klein, étudiant en première année, qui a voulu jouer un tour. « Mais à aucun moment je n’aurais cru qu’une bactérie ou un micro-environnement puisse se développer au sein même de notre évier ! » regrette l’un des colocataires dépité et inquiet, avant de rajouter que « sa seule priorité était maintenant que le listeu puisse s’en sortir indemne ».

Une bactérie d’un tout nouveau genre

Les médecins et experts en tous genres évoquent une bactérie d’un « type complètement nouveau et inconnu pour la médecine et la science en général ».  « Cette bactérie ne ressemble en rien aux bactéries que l’on a l’habitude de traiter. Trouver un antidote va prendre du temps mais pourrait faire grandement avancer la médecine ». Des équipes armées de masques à gaz et de combinaisons anti-nucléaires ont tenté de se rendre à l’appartement infecté pour extraire d’autres échantillons de la vaisselle afin de mieux connaître la composition de la bactérie ; néanmoins, le trop fort taux de radioactivité a empêché l’équipe de franchir ne serait-ce que le seuil de l’immeuble – qui a donc dû être évacué dans l’urgence. Questionnés pour recueillir plus d’informations, les colocataires confessent qu’ils auraient dû soupçonner que quelque chose de louche se tramait lorsque l’évier a commencé littéralement à fondre et virer au vert.

 

Le listeu désormais dans un état stable

L’état de l’étudiant n’était pas très rassurant lors de son hospitalisation. Il aurait affirmé entre autres qu’il « paierait avec un plaisir certain et non dissimulé les 500 € de frais en cas de rattrapage » car il trouvait ce montant « tout à fait justifié et loin d’être abusif ». De même, il trouvait que la politique du shotgun était tout à fait équitable et juste, quel que soit le contexte.

Néanmoins, ses dernières déclarations nous donnent des raisons d’être plus optimistes et nous laissent croire en un prompt rétablissement. « En tout cas, à mon retour, je pourrai manger sans crainte les plats de la cantine puisque mon organisme devrait être totalement immunisé », confie-t-il avec un large sourire, tentant ainsi de positiver la situation.

Des prélèvements dans les toilettes du Maxi, du Bazar et du Monkeys un jeudi matin seraient envisagés par les scientifiques dans le but de déceler des bactéries analogues afin d’accélérer la recherche et de mettre au point un antidote le plus rapidement possible. Affaire à suivre…

Chris Sarkis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :