10 choses que vous ignoriez à propos de Kedge Business School

Près de 150 ans d’Histoire, ça en fait des choses à raconter… Captain Jack vous propose aujourd’hui 10 anecdotes historiques à consommer sans modération !
kedge2-12001

Crédit photographique : http://www.boostitchallenge.com/

 

1 : A l’origine, Kedge Business School a bien failli s’appeler « Octans BS », le nom d’une constellation lointaine. Les jeux étaient faits, Octans faisait l’unanimité au sein de la gouvernance mais Bernard Belletante et Philip McLaughlin n’étaient pas très à l’aise avec ce nom. Les étudiants ont donc tranché, Kedge l’a emporté !

2 : Jusqu’en 1997, le stockage d’alcool était autorisé au sein de l’ESC Marseille Provence et les ballons de Ricard étaient monnaie courante à l’heure de l’apéro. La Chambre de Commerce de Marseille (qui n’avait visiblement pas le cœur à la fête) a décidé de mettre un terme à ces excès en interdisant formellement le stockage de bibines, de liqueurs et autres spiritueux !  Les euromediens, fidèles à eux-mêmes, se sont mobilisés en masse devant l’établissement pour contester cette sacro-sainte juridiction et ont finalement obtenu gain de cause. Hip hip hip !

3 : Boris Leclercq, alors président du BDE les « Hallumynés », a construit de ses mains le Foyer des élèves durant l’été 97. Le Foyer (nouvelle commission du BDE pour sa première année) a ouvert ses portes le 15 septembre, officialisant dans le même temps l’arrivée de la bière et la création du couloir des assos. Probablement le jour le plus heureux de Kedge !

4 : De nombreux professeurs de Kedge étaient eux-mêmes étudiants de Sup de Co Marseille. Vous reconnaîtrez certainement deux de vos admirables professeurs sur cette photo de classe qui date de 1982. Qui aurait pu penser que Pelazza portait des cravates ? Allez, on vous laisse trouver le deuxième !

303 Luminy 1982

5 : En 2003, deux étudiantes ont constaté avec effroi qu’Euromed n’abritait pas d’association humanitaire sous son toit. Naturellement, la pédagogie Pro-Act était d’avis qu’il fallait corriger le tir, mais comment instaurer une nouvelle entité au milieu d’associations profondément sectaires ? Les deux aventurières ont alors décidé d’intégrer le BDI (Bureau de l’International) pour mieux le réformer par la suite. Une fois installées à la présidence de l’association, les deux étudiantes chevronnées ont dissout le BDI pour créer la nouvelle association humanitaire d’Euromed. C’est ainsi que naquit Unis-Terre #chevaldetroie

6 : A l’ origine, Euromed avait entamé un processus de rapprochement avec l’ESC Toulouse. Mais un changement de direction au sein de la Chambre de commerce toulousaine en 2011 a bouleversé le cours des événements et Euromed a finalement choisi d’épouser BEM !

7 : 1997 a également été le théâtre de la première (et dernière) soirée mousse à Kedge ! La soirée avait été organisée par le BDE de l’époque (sous l’impulsion de Boris Leclercq) dans la cafétéria de l’école. Le bruit court que cette soirée fut l’une des plus mémorables de l’ère euromedienne… détrônant sans mal les Maxi Club, Bazar, Monkey et autres boîtes douteuses de la Cité Phocéenne ! La direction de l’école a interdit l’organisation de soirée au sein de l’école après cette nuit historique.

8 : Quel lien existe-t-il entre le fondateur de Danone, le CEO de la Bourse de Londres et le poète français René Char ? Ils sont tous les trois diplômés d’Euromed ! Qui a dit que Kedge ne formait que des managers ?

9 : Gustave Kervern, acteur incontournable de Groland et diplômé émérite de Sup de Co Marseille a fait une apparition remarquée à Euromed lors d’un rassemblement d’anciens diplômés. La légende raconte que l’acteur déjanté remit au barman du Foyer un billet de 500 euros et lui tint à peu près ce langage : « Sers donc les jeunes jusqu’à épuisement du billet ! ». Sacrée tournée #ataraxie !

kervern

10 : Pêle-mêle (ancienne commission du BDI) a profité des nouvelles ambitions internationales de l’école pour tenter sa chance dans la cour des grands. La petite commission (sans mauvais jeu de mot) a su s’attirer les faveurs de la direction et est devenue la première association à vocation internationale de l’école : Interact était né.

BONUS : Le canapé cocon de l’Informathèque bordelaise vaut la modique somme de 16 125 €, soit l’équivalent de 32 partiels manqués et de 5375 bières au Foyer ! (cf : http://commentseruiner.com/pourlamaison/siege-cocon)

10785145_746225158759196_89299433_a

Merci à Olivier Pelazza, Jean-Marc Pinel, Frédérique Gobert et Bernard Belletante pour toutes ces anecdotes historiques !

Rémi Jallageas

Publicités

2 Commentaires

  1. Biz Biz dit :

    Décembre 2013 Il y a eu une Soirée Mousse sur le campus de Bordeaux.
    Cet article est très tourné sur le campus de Marseille

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :