Quand l’heure du Challenge Ecricome sonne

10378966_1551075555169622_2041141432956463050_n

Notre histoire commence le vendredi 6 février. Le ton est à la bonne humeur, l’atmosphère est joyeuse. A midi, de nombreuses personnes se ruent vers l’amphi de présentation du challenge Ecricome. L’équipe du challenge parvient à nous vendre du rêve : tous les kedgers chantent et dansent en chœur, comme une seule et même âme.

Ensuite les formalités prennent place : il y a un nombre de places limitées pour l’Evènement Phare de l’année (jusque-là rien d’étonnant, bienvenue à Kedge)… de seulement 200 places pour les supporters et 150 places pour les athlètes. Même si cela demeure une rencontre sportive, la place des sportifs eux-mêmes serait compromise. Ce n’est pas si mal finalement de regarder un match de tennis sans joueurs sur le terrain.

A l’annonce de cette nouvelle, Vanessa se cambre ; Victor hue ; Pierre prépare déjà une stratégie pour être le premier à arriver (rater les cours d’économie, faire en sorte qu’Agathe lui donne ses cours, demander à Jean-Charles un électrocuteur au cas où il en viendrait à s’en servir ; prévenir ses amis qu’il ne pourra pas manger avec eux car il doit commencer à faire la queue dès 8h) et Clémentine pleure.

Aux armes, citoyens ? POUR !

Après beaucoup de tourments et de cris pour savoir si on assistera à LA rencontre sportive de l’année, le jour du shotgun physique est enfin arrivé. Nos quatre fantastiques ont la boule au ventre, mais ils sont tous chauds et prêts pour avoir une place.

8h : Clémentine arrive tranquillement à Kedge. Elle n’a pas cours, elle peut commencer à faire la queue.

8h-15h : Clémentine s’endort mais ne se rend pas compte que, même si elle dort devant le stand qui livrera les billets, les gens la déplacent tout doucement jusqu’à ce qu’elle se retrouve au fond de la queue. Tant pis, elle recommencera à faire la queue depuis le fond.

15h15 : Pierre ne repart pas en classe d’économie pour pouvoir faire la queue. Il préfère parler à ses amis, leur prendre le bras, les amadouer pour, au final, se retrouver devant eux pour être le premier servi.

16h45 : c’est l’effervescence de tout Kedge. Les étudiants arrivent en masse, désespérés, tremblants, mais décidés.

16h50 : on commence à pousser, on commence à crier, il faut vite que les organisateurs arrivent.

16h55 : Victor et Vanessa arrivent dans la queue et se retrouvent au fond de la queue. Ce n’est pas grave, plus que 289 personnes à dépasser et ils auront leur billet. Au moins ils ont déjà réussi à dépasser Clémentine.

17h : la guerre commence ! Pierre crie (POUSSE TOI *******), il hurle ($%£@^&), il tend la main, il se jette sur la foule et il s’en sort… avec 3 places pour le challenge !!! VICTOIRE crie-t-il ! Il revendra les deux places supplémentaires sur Facebook à 550 euros chacune, MP si intéressé.

17h25 : avec une détermination de fer et en se faufilant à travers la foule, Vanessa et Victor parviennent à avoir un billet chacun. Ils rentrent chez eux, fiers de cette nouvelle conquête.

17h45 : Clémentine est toujours la dernière dans la queue. Alors qu’elle attend patiemment son tour les prétendants se dispersent petit à petit. Tant pis, elle réessaiera vendredi !

Sophie Pismont

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :