ATTENTION : Colis suspect sous le sapin de l’entrée

christmas-gifts-under-the-tree-

Ce matin à Kedge Bordeaux, c’est la rentrée. Et comme toutes les rentrées post-fêtes de fin d’année, Charlie a encore des problèmes de digestion et les marques des lunettes de ski trop swaggy. Ça pourrait être un jour comme les autres. Mais non, ça serait trop simple, Charlie a beaucoup trop la poisse pour ça.

La couleur était donnée ce week-end, tous les kedgeurs ont reçu un mail : Kedge va lutter contre le terrorisme. Plan Vigipirate, contrôles à l’entrée, vérification de sacs, gilets pare-balles… Tout est mis en place pour lutter contre d’éventuelles attaques ennemies.

Ainsi 2015 à Kedge commence dans la terreur et la stupéfaction pour Charlie :  » J’étais pétrifié en arrivant. Kedge avait sorti le grand attirail anti-terrorisme. C’était la guerre. Même au GIGN ils ont pas ça. Tout était bien réglé pour une fois, mais il y a eu un problème un moment. Je ne sais plus trop, mais tout le monde d’un coup s’appelait comme moi, je pensais qu’ils voulaient m’imiter. J’ai pas trop compris.  »  Après quelques hésitations, il nous a même avoué ne pas vraiment s’appeler Charlie.  » Je voulais faire comme tout le monde  » nous a-t-il avoué.

Dans tous les cas on a compris, cette année, l’administration a pris les choses en main. Qui dit nouvelle année dit nouvelles résolutions comme nous l’explique ce responsable :  » On avait un cran de retard à chaque fois, cette année on a décidé d’être parfaitement synchros, on va même avoir un cran d’avance ! Vous avez vu ? On a déjà installé le sapin pour décembre 2015 et 2016 ! Et puis on ne rigole pas avec les terroristes nous, la feuille A4 PLAN VIGIPIRATE à l’entrée, elle a coûté 4000 euros quand même. Il y a de quoi éviter un attentat !  »

Mais pourquoi toute cette mobilisation ? Cette affaire daterait de bien avant la rentrée. Il semblerait qu’un colis suspect ait été introduit dans l’enceinte de l’établissement la veille du 25 décembre. Personne ne l’avait vu venir celle-là. Un paquet rouge dissimulé en dessous du sapin dans le hall d’entrée : ça aurait pu être grave. Papa Noël, le fameux terroriste, aurait pu nous faire un cadeau.

Arva Fajele Abasse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :