La sacro-sainte période des partiels

Le moment que chaque kedgeur redoutait le plus est enfin arrivé : les partiels. Une première pour nos amis préparationnaires de première année, l’ordre normal des choses pour les personnes fraîchement sorties de la fac et nos compatriotes de deuxième année, toujours est-il que les partiels ne cessent d’effrayer. 

On peut observer plusieurs réactions de la part des kedgeurs. Tout d’abord, l’informathèque qui n’a jamais été aussi populaire. Veronique est une élève de L3. Elle dort à l’école pour avoir une table à l’informathèque (saluons de ce fait les prétendants au semineige) et une fois que l’heure du déjeuner sonne, pas question de laisser sa table : elle préfère se faufiler à travers les rayons pour manger son repas froid plutôt que de se rendre à la cafétéria ou elle a 34% plus de chances que quelqu’un bouge ses affaires.

Deuxième trait caractéristique de la période pré-partiels : les boites de nuit n’ont jamais été aussi remplies. « Paradoxal » pourrait penser un simple non-kedgeur, « absolument ! » d’après un kedgeur. La soirée de « Pimp or die » a connu une popularité sans précèdent malgré les nombreux désistements observés sur Facebook. La trame était simple : aussitôt un désistement, aussitôt une place revendue !

Dernière caractéristique mais pas des moindres, on observe une excitation croissante à l’approche de ces partiels. D’abord sur les réseaux sociaux, ou on voit des personnes qui font des ajustements de dernière minute, telle que des demandes de calculatrice, d’aide au travail, des dates des partiels. Toutefois, pas tout le monde sort vainqueur de cette histoire car la SNCF a vu une baisse de son chiffre d’affaires de plusieurs milliers d’euros ce vendredi et pour cause : ces fameux partiels. Nos kedgeurs sérieux et bosseurs ont préféré rester à Bordeaux pour bosser sur ces fameux partiels au lieu de rentrer retrouver leur famille. Noble cause amis kedgeurs !

En tout cas on souhaite beaucoup de réussite à toutes les personnes qui seront devant une feuille de contrôle cette semaine. Une pensée toute particulière a celles et ceux qui le seront entre 17h et 20h cette semaine. Autant dormir sur place !

Sophie Pismont

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :