Ivre, il ouvre un mail d’une Assistante pédagogique Pro-Act

Lucas « Moran »  était loin de se douter que ce Samedi 10 Octobre – si paisible en apparence – allait être le théâtre d’un effroyable drame kafkaïen. Fortement alcoolisé ce soir-là (pour changer), il a commis l’irréparable en ouvrant un mail d’une Assistante pédagogique Pro-Act au terme d’une soirée rocambolesque. Un geste en apparence anodin qui laissera pourtant des traces indélébiles. Récit.

515184_emploi-ordinateur-dormir-fatigue

Une soirée qui a mal tourné 

Dimanche, 13h – C’est avec les yeux exorbités et la bouche encore pâteuse que Lucas découvre avec stupeur ce qui ressemble à s’y méprendre à une véritable scène de crime. « Je pensais avoir touché le fond en me réveillant dans les bras de Blanche Neige, mais ce qui est arrivé par la suite dépasse l’entendement » déclare-t-il sans détour. « Je ne me souviens plus vraiment de ce qui s’est passé. J’ai juste des images de moi devant un ordi en train de lire scrupuleusement chaque mail d’une Assistante pédagogique Pro-Act… Puis plus rien, le trou noir» avoue-t-il encore groggy. Lucas découvre alors qu’il a répondu, non pas à une, mais à sept opportunités Pro-Act allant de l’ascension du Kilimandjaro au commerce de sous-vêtements d’occasion.  La créature qui lui tenait compagnie a immédiatement pris la fuite de peur d’être embrigadé dans ce sinistre dessein.

Pour les Assistantes pédagogiques Pro-Act, cet évènement inouï est une authentique apparition providentielle : « C’est la première fois en vingt ans qu’un étudiant daigne nous répondre ! » déclarent-elles avec émotion. « La plupart du temps on écrit n’importe quoi et personne ne remarque rien » poursuivent-elles à l’unisson.

Recomposer le puzzle

Les témoins de cette soirée macabre ont été interpellés par la Rédaction au lendemain du drame : « Tout est allé si vite… après avoir dansé 3 Limousins consécutifs et chanté « Elle t’a maté (Fatoumata) » de Keen’V, Lucas s’est emparé d’un ordinateur qui traînait sur la table…» nous confie Thomas, proche de la victime encore sous le choc. « Au début personne ne calculait trop mais on a vite compris que la situation dégénérait quand il s’est mis à lire à voix haute chacun des mails, il était comme possédé » ajoute un autre témoin. « On a tenté d’appeler les pompiers mais il était déjà trop tard… Lucas s’était déjà engagé pour une mission humanitaire en Laponie et avait même poursuivit sa folle chevauchée par une rédaction audacieuse de son Pro-Act Ramener du monde au Foyer » poursuit-il le souffle court.

La victime a été approchée par Luc Besson qui souhaite adapter cette histoire au cinéma. Affaire à suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :