FLASHINFO: Pris dans une association, il décide de tenter sa chance au loto

Il n’y croyait plus et pourtant, Antoine, 1A fraîchement débarqué de prépa, a le privilège de faire partie d’une association. « Certes j’ai eu mon dernier choix, mais mes autres vœux c’était plus pour le délire qu’autre chose, je savais bien que je ne les aurais pas » dit-il avant d’esquisser malgré tout un malin sourire.les-hommes-sourire-personne-cheveux_3227611

Antoine a les pieds sur terre mais il s’attendait à tout sauf ça. Et pour cause, rares sont les étudiants de Kedge Business School Campus Bordeaux à avoir décroché le Saint Graal. « Au début, mes potes ont cru que je leur faisais une blague, nous avoue-t-il, mais quand ils ont vu que j’étais sérieux, leur comportement a complètement changé. »
Car si Antoine remercie sa bonne étoile, tout le monde ne voit pas du même oeil ce coup de main du destin : « ça a commencé par des regards réprobateurs, des remarques… aujourd’hui la plupart de mes amis ne m’adressent même plus la parole. »

Un témoignage poignant qui fait écho au quotidien de Céline (le prénom a été modifié), qui se dit sans cesse victime de brimades potaches : « On me traite de ‘somebod’, par opposition aux ‘nobod’, les sans-asso qui représentent 75% de ma promo. » Curieuses bêtes de foire de la vie kedgienne, ils suscitent donc rejet et incompréhension quand ce n’est pas haine et mépris.

Il en faut toutefois plus pour abattre Antoine, qui compte bien surfer sur les vagues du succès. « J’ai l’intention de jouer au Loto, m’investir dans des tombolas, pourquoi pas jouer en bourse – la vraie hein, pas le truc qui te fait miroiter ce que t’aurais du avoir gratos à la rentrée. Je songe également à participer à des tournois de roulette russe. » On le voit, un emploi du temps bien chargé se profile devant lui, au point d’instiller le doute : aura-t-il le temps de se consacrer à son asso ?

Les sans-asso eux, attendent patiemment le Kick Start Week-end. En effet, ils pourront enfin se regrouper sous le nom de « Fuck It », ce qui ferait d’eux la première association étudiante de France… à condition qu’elle soit aussi présente sur le campus phocéen. « Pardon ?! » s’exclame Jocelin, porte-parole du mouvement. « Fuck It » n’aura jamais aussi bien porté son nom.

Johann Schwaller

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :