Résultats des partiels: Un étudiant plus endetté que la Grèce

Effusion de larmes à Kedge Business School après l’annonce des résultats des partiels de Décembre. De nombreux étudiants voient désormais leur prêt s’alourdir de 500 euros (à multiplier par le nombre de matières manquées). C’est le cas de Gaspard Gerard, étudiant en première année ESC, qui rentre aujourd’hui dans la légende en atteignant un niveau d’endettement jusqu’alors inégalé. Récit.

2009_05_27_gagner_argent_500_euros_bon

Un partiel d’OB à l’origine du désastre

« Ma situation était sur le fil du rasoir depuis quelques mois déjà, mais je crois que les résultats du partiel d’Organizational Behavior ont précipité ma chute » explique l’étudiant  désabusé. « J’avais pourtant mis toutes les chances de mon côté en répondant de manière aléatoire à chacune des questions du test, comme on me l’avait vivement conseillé» poursuit-il amèrement. L’étudiant fresnois aura pourtant tout fait pour s’extirper de cette spirale infernale, allant même jusqu’à vendre ses testicules devant l’Obélisque de Mazargues.

Gaspard perd son triple A

Les agences de notation Fitch et Moddy’s ont toutes deux abaissé de cinq crans la note de la dette de Gaspard, reléguant le jeune homme au rang « d’émetteur peu fiable ». Une nouvelle lourde de conséquences pour cet étudiant ESC qui voit la confiance des investisseurs réduite à néant. «C’est la dernière fois que je lui avance un verre au Bazar » martèle un proche de la victime manifestement courroucée. L’austérité est de rigueur, Gaspard devra désormais lésiner sur les cuites au Maxi et les soirées folles au Vahiné.

Difficultés au quotidien

Pragmatique, Gaspard tente de relativiser les choses et fait preuve d’un incroyable sang-froid : « Le magasin Dia a accepté de me vendre une boîte de jambon à crédit » affirme l’étudiant. « Le gérant m’a proposé un taux d’intérêt préférentiel sur 10 ans, c’était inespéré !  Ils ne saisiront pas mon Fleury Michon» poursuit-il avec émotion. Quoi qu’il en soit, la situation financière du « Jérôme Kerviel fresnois » inquiète en haut lieu, la mise en place d’un plan de sauvetage titanesque pourrait potentiellement sortir l’étudiant de l’œil du cyclone…

Rémi Jallageas

Publicités

1 Commentaire

  1. Billet très pertinent ! J’ai adoré lire !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :